Plasma 5.8.5, Applications 16.12.0 et Frameworks 5.29.0 sont disponible dans Mageia Cauldron

La Mageia 6 Sta2 ( version de stabilisation ) est en cours de test par la QA et devrait voir être disponible d’ici quelques jours pour tout le monde.

Cette version voit un bogue de l’installeur corrigé ( bogue qui faisait que firefox n’était pas installé ).

Concernant Plasma, nous avons maintenant la version 5.8.5 ( 5.8 étant une version LTS ).  Au vu du travail considérable de l’équipe Kdepim, nous avons aussi décidé de passer en version 16.12.* de Kde Applications, pour plus de stabilité dans kmail.

Nous avons avec David tenté d’utiliser le maximum d’applications basées sur KF5, k3b, calligra,  etc. et ceci pour la meilleure expérience utilisateur possible.

Nous espérons que cette Sta2  vous plaira et n’hésitez pas à remonter le maximum de soucis maintenant afin que la Mageia 6 Finale soit la plus proche de la perfection 😉

17 réflexions au sujet de « Plasma 5.8.5, Applications 16.12.0 et Frameworks 5.29.0 sont disponible dans Mageia Cauldron »

  1. Proche de la perfection ou du cimetière ?

    Le retard pris pour stabiliser cette version lui fait plus de mal qu’une version mal finie.

    À quand l’abandon des environnements autre que KDE pour revenir aux origines lointaine de la distribution ?

    1. Votre première phrase est inutile. J’avoue que la communication au sein du projet n’est pas notre principale qualité, et que nous allons travailler ce point. Cependant, cela ne vous autorise pas à faire de tels commentaires qui en plus de ne servir à rien pourraient décourager les contributeurs, qui je le rappellent travaillent sur le projet lors de leur temps libre.

      Concernant la suite, c’est votre point de vue ( que je ne partage pas ). En effet, votre remarque serait judicieuse si le retard était lié aux autres environnement. Or ce n’est absolument pas le cas.

      Nous avons un afflux de contributeurs, ce qui prouve un attrait pour la distribution ( bien sur il n’y en a jamais assez ) et même si j’aimerai que les contributeurs d’OMV reviennent vers nous pour avoir plus de forces vives.

      1. Comme la version 5 fonctionne très bien je préfère attendre une version 6 qui soit aussi efficace. Donc continuez calmement mais efficacement.

      2. Désolé de ne répondre que maintenant, je n’étais pas revenu sur le billet entre temps.

        « J’avoue que la communication au sein du projet n’est pas notre principale qualité, et que nous allons travailler ce point. Cependant, cela ne vous autorise pas à faire de tels commentaires qui en plus de ne servir à rien pourraient décourager les contributeurs, qui je le rappellent travaillent sur le projet lors de leur temps libre. »

        Dire ce que l’on considère être la réalité, c’est mal ? Dire que le projet Mageia est empétré dans une bêta 2 – je n’aime pas cette novlangue de sta2 – dont il ne voit pas la fin, c’est mentir, ou faire un constat ?

        « Concernant la suite, c’est votre point de vue ( que je ne partage pas ). En effet, votre remarque serait judicieuse si le retard était lié aux autres environnement. Or ce n’est absolument pas le cas. »

        Vous dispersez des ressources précieuses à maintenir des environnements qui historiquement n’ont rien à voir avec Mandrake.

        Désolé, j’ai installé la Mandrake 5.1 en 1998.

        « Nous avons un afflux de contributeurs, ce qui prouve un attrait pour la distribution ( bien sur il n’y en a jamais assez ) et même si j’aimerai que les contributeurs d’OMV reviennent vers nous pour avoir plus de forces vives. »

        Je répondrais en citant Winston Churchill : « Lies, damn lies and statitics. »

        Si Mageia 6 sort avant le deuxième anniversaire de la Mageia 5, vous pourrez vous estimer heureux.

        Pour moi, vieux linuxien qui a connu la première Mandrake qui était une RedHat 5.0 avec KDE 1.0, je ne peux voir qu’un projet en fin de course.

        Avec des limites, comme des outils d’empaquetages dont la lenteur n’est plus à démontrer.

        Des mises à jour par lot qui ne laisse aucune chance en cas de paquets « foireux ». Cela est arrivé à toutes les distributions que j’ai utilisé. Et depuis 1998, j’ai pu utiliser entre autres :

        * Red Hat 5.0 (la première avec un noyau linux 2.0)
        * Les RH 5.x et 6.x
        * Les premières Fedora Core
        * La Mandrake Linux 9.1 (la première à être resté plus d’une semaine sur mon disque dur)
        * Les Ubuntu 6.06 -> 8.10
        * Archlinux

        Et j’ai dû oublier quelques distributions dans la liste.

        Vous êtes dans le déni d’une réalité : Mandrake / Mandriva / Mageia et OpenMandriva, c’est une époque qui se termine.

        J’aurai pu conseiller il y a encore un an une Mageia. Si une personne veut une distribution fixed release, je l’oriente désormais vers du Debian Facile Linux.

        En toute cordialité,

    2. 😀
      Mais grâce à ce retard, Mageia 6 va *aussi* intégrer la dernière version de Gnome qui a *toujours* été proposé par Mandrake, puis Mandriva et enfin Mageia, c’est à dire depuis pratiquement le début.

      Et ca c’est top ! Et précisément il est hors de question, de mon point de vue, à ce que Mageia abandonne les autres environnements de bureau, et notamment Gnome, faute de quoi elle perdrait considérablement de son attrait.

      1. « Mais grâce à ce retard, Mageia 6 va *aussi* intégrer la dernière version de Gnome qui a *toujours* été proposé par Mandrake, puis Mandriva et enfin Mageia, c’est à dire depuis pratiquement le début.  »

        Faux ! La première Mandrake, la 5.1 c’était une RedHat 5.0 avec KDE 1.0.

        « Et ca c’est top ! Et précisément il est hors de question, de mon point de vue, à ce que Mageia abandonne les autres environnements de bureau, et notamment Gnome, faute de quoi elle perdrait considérablement de son attrait. »

        C’est vrai, pourquoi respecter sa feuille de route et proposer une distribution qui ne traine pas des outils dont la vieillesse en est le principal talon d’Achille.

  2. Bonjour

    un grand merci pour votre travail, j’utilise quotidiennement la version « beta » et depuis quelques temps les soucis sont très rare.

    Cordialement,
    jean francois

  3. Frédéric Bezies dixit « Proche de la perfection ou du cimetière ?  »
    Vous pouvez le penser. Mais l’écrire sur le site même de la distrib, c’est quoi ? De l’inconscience, la volonté de blesser, peut-être de nuire ? Je me pose la question.

    Frédéric Bezies dixit « Le retard pris pour stabiliser cette version lui fait plus de mal qu’une version mal finie. » Comme si c’était une vérité. Tout au plus une opinion, et même pas argumentée. En plus est-elle aussi répandue que vous le pensez ? Pas si sûr, Debian serait morte.

    Frédéric Bezies dixit « À quand l’abandon des environnements autre que KDE pour revenir aux origines lointaine de la distribution ? »Pour jamais j’espère. Xfce que j’utilise fonctionne parfaitement depuis le tout début de Cauldron. Et à l’origine de la distribution, il y existait moins d’environnements mais il y avait déjà le choix (je m’en souviens très bien en 7 je ne savais lequel choisir).

    1. « Vous pouvez le penser. Mais l’écrire sur le site même de la distrib, c’est quoi ? De l’inconscience, la volonté de blesser, peut-être de nuire ? Je me pose la question. »

      On appelle ceci la liberté d’opinion. Cela vous déplait, c’est dommage.

      Exprimer son opinion = nuire ? Faire un constat = nuire ?

      « Frédéric Bezies dixit « Le retard pris pour stabiliser cette version lui fait plus de mal qu’une version mal finie. » Comme si c’était une vérité. Tout au plus une opinion, et même pas argumentée. En plus est-elle aussi répandue que vous le pensez ? Pas si sûr, Debian serait morte. »

      Pas d’argumentation pour le retard ? Dois-je vous rappeller qu’à l’origine, la feuille de route prévoyait la sta 2 pour août 2016 ?

      Nous sommes en février 2017, et toujours rien. La communication est mauvaise, la logithèque proposée avec KDE est incohérente et propose des logiciels qui ont parfois 10 ans comme le xmorph par exemple.

      Sans oublier des choix étranges, comme 4 émulateurs de terminal…

      Quant à la Debian, elle a une feuille de route qu’elle arrive à suivre. Deux ans entre chaque version majeure, modulo la version Sarge qui avait mis plus de temps à arriver.

      Je vous donne rendez-vous au mois de septembre 2017 pour la sortie de la Debian 9.0, au bout de 7 mois de gel commencé en février 2017.

      Avec un peu de chance, la mageia 6 qui souffre de l’ancienneté de ses outils

      « Frédéric Bezies dixit « À quand l’abandon des environnements autre que KDE pour revenir aux origines lointaine de la distribution ? »Pour jamais j’espère. Xfce que j’utilise fonctionne parfaitement depuis le tout début de Cauldron. Et à l’origine de la distribution, il y existait moins d’environnements mais il y avait déjà le choix (je m’en souviens très bien en 7 je ne savais lequel choisir). »

      Long terme + Xfce ? Debian Xfce. Désolé de le dire ainsi, mais historiquement, Mandrake = RedHat + KDE.

      J’ai installé la Mandrake 5.1 en 1998. Maintenant, que vous niez cette vérité historique, c’est votre choix.

      Mageia accumule un retard qui lui sera dommageable. Plus je vois Mageia, plus je vois une distribution qui se zombifie.

      Cela me fait très mal, car c’est la descendante de la première distribution qui est restée installée plus d’une semaine sur mon disque dur.

      En toute « nuisance » pour reprendre votre novlangue,

  4. >Nous espérons que cette Sta2 vous plaira
    Quand est-il prévu qu’elle sorte ?
    Je dois installer une mageia sur mon PC de travail et j’aimerais bien participé aux tests avant la sortie de la version finale.

  5. Pour répondre à Frédéric Bézies, je suis moi aussi un utilisateur de longue date. Ma première distro Linux était Mandrake 7 + KDE et j’ai suivi dans la foulée Mandriva, puis Mageia. Lorsque je tombais sur des logiciels pas trop a jour ou bien des ennuis de config, j’ai souvent été tenté d’aller voir ailleurs (mint, fédora, opensuse, ubuntu, etc…) ou d’autres bureaux. Mais je suis toujours revenu finalement à mes premières amours. La seule impasse au bureau KDE c’est LXDE pour mes vieilles machines.
    Je reste persuadé que Mageia, même si la dernière release tarde un peu, reste une distro excellente, bien aboutie et sans recourir a tout bout de champ aux logiciels propriétaires.
    Je ne fais pas de développement, je n’y connais rien en programmation, code ou que sais-je, mais je suis convaincu que cette distribution est celle dont j’ai besoin. J’ai installé Mageia 5 sur tous les ordis de l’entreprise et je n’ai pas une seule plainte des utilisateurs. Que demander de plus ?
    Il y a toujours un meilleur ailleurs…..
    Merci a toute l’équipe de nous proposer (au grand public) une distribution de cette qualité.

    1. « Je reste persuadé que Mageia, même si la dernière release tarde un peu, reste une distro excellente, bien aboutie et sans recourir a tout bout de champ aux logiciels propriétaires. »

      Une distro excellente, mais qui sent de plus en plus le sapin, incapable de sortir une bêta 2 – je n’aime pas le novlangue mageien – qui a pris six mois de retards, qui accumule une vingtaine de bugs qui bloquent la publication de la sta2, bref…

      Pour le dire simplement, tes installations de mageia 5 en entreprise, elles risquent de devoir disparaître.

      Il est incroyable de voir un tel aveuglement que l’on peut qualifier de purement idéologique.

      Il faut le dire : la longue histoire entamée avec la Mandrake Linux en 1998 prendra fin cette année.

      Il faut laisser les morts enterrer les morts. Et ça me fait au popotin de voir une distribution historique se faire saigner à petit feu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *